Références

Ici, vous trouverez à lire et à découvrir des informations sur la thématique culture- handicap. Bibliographie, tissu associatif,  site Internet spécifique …. il n’y pas plus qu’à compléter !

Pour commencer, un petit point non-exhaustif sur la notion même de handicap et son contexte législatif en France.

    • Etymologie du mot «Handicap»

Mot d’origine anglaise, il désignait au départ le «hand in cap» (main dans le chapeau), à savoir un jeu du XVIIe siècle. Deux personnes s’échangeant des objets familiers sans avoir connaissance de la valeur du produit de l’autre. Un arbitre apprécie la différence entre les deux présents, fixe le montant et la somme est déposée dans un chapeau. Une personne choisit soit de prend l’objet inconnu ou le chapeau. Dès le XVIIIe siècle, ce sens a dérivé et s’est ensuite attaché aux courses hippiques, dans lesquelles il s’agissait d’égaliser les chances des concurrents en imposant aux meilleurs de porter un poids plus grand ou de parcourir une distance plus longue.

Il s’étend ensuite à la conséquence d’une limitation des capacités humaines physiques ou mentales à partir du XXème siècle. L’apparition du Handicap physique est datée de 1940 dans le dictionnaire Le Robert. Adopté aussi bien dans le langage juridique, il est largement utilisé dans les lois à destination des personnes handicapées dans les années 70. Dans ce même temps, les mots «aliénation», «infirme» ou «invalide» disparaissent.

Le terme «handicap» apparaît stigmatisant avec le temps. De plus en plus contesté, les français lui préfèreront la notion de situation de handicap qui s’inscrit dans une approche environnementale du handicap.La fin du XXe siècle voit émerger le terme de personne en situation de handicap.

      • Culture et handicap : un contexte législatif

Depuis les années soixante, la France affirme sa volonté de renforcer la diffusion et la démocratisation de la Culture. Cependant, ce sont les lois d’orientation en faveur des personnes handicapées du 30 juin 1975, qui sont les premières à s’intéresser aux personnes en situation de handicap :
«[…] l’intégration sociale et l’accès aux sports et aux loisirs du mineur et de l’adulte handicapés physiques, sensoriels ou mentaux constituent une obligation nationale. »

L’arrêté du 1er février 2001 marque un tournant décisif en créant la Commission National Culture-Handicap. Elle met notamment en place le label «tourisme et handicap ». Ce dernier permet de classer et de renseigner sur l’accès et l’accueil des personnes handicapées dans les établissements culturels. Cette convention est le fruit d’une collaboration entre les ministères concernés, les professionnels, les associations et les artistes eux-mêmes. Ils se réunissent une fois par an pour améliorer ce label, et ainsi, développer cette offre culturelle. C’est dans ce contexte, que Christine Albanel et Valérie Létard ont réaffirmé, lors de la convention du 19 juin dernier, que l’accès à la culture pour les handicapés restait une des priorités et que cela leur permettait de garantir leur citoyenneté.

La loi du 11 février 2005 pour l’égalité des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées apporte des évolutions fondamentales pour répondre aux attentes des personnes en situation de handicap. Elle invoque le principe d’accessibilité généralisée, c’est-à-dire, l’école, les transports, les cadre bâtis, la culture, les loisirs…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s